Enfants à la maison : comment éviter les accidents domestiques ?

Il est important de savoir que les trois quarts des accidents liés à un enfant se déroulent à la maison. Plus de la moitié des accidents domestiques concerne en effet les enfants âgés de 0 à 16 ans. Et, bien souvent, ils sont mortels pour les -10 ans, ce qui prouve à quel point il est important de bien sécuriser sa maison et sont montrer toujours attentif. Maison&Jardin a dressé pour vous les principaux accidents domestiques que vous devez absolument éviter pour ne pas vivre un réel drame. Grâce à nos astuces et aux gestes simples à réaliser, vous assurerez la plus grande sécurité à vos enfants.

Les chutes : l’accident domestique le plus fréquent

Parmi les accidents domestiques, la chute est assurément le plus fréquent chez les enfants entre 0 et 6 ans. Tomber de la chaise haute ou encore de la table à langer ou même d’un canapé arrive hélas souvent. Plus grand, les chutes du lit, d’une fenêtre ou encore dans les escaliers arrive également plus souvent que l’on peut le croire. Un enfant a envie de tout découvrir et donc veut se rendre partout, ce qui peut être la cause d’une chute très grave.

Pour éviter ce type d’accident, il est donc indispensable de ne jamais laisser seul votre enfant lorsqu’il est en hauteur. Même si cela est pour un court instant, une seule seconde peut suffire pour qu’un drame se produise. Vous devez donc veiller à tout avoir à portée de main lorsqu’il se trouve sur la table à langer. Autre astuce, prenez toujours le soin de bien positionner votre enfant en face de vous. Si vous le placez dans sa chaise haute, n’oubliez surtout pas de l’attacher, surtout au niveau de l’entrejambe. Pour être sûr d’offrir la plus grande sécurité à votre enfant, optez pour une chaise haute portant la mention « conforme aux exigences de sécurité ». 

Concernant les chutes dans les escaliers, vous pouvez opter pour une barrière en bas et en haut des escaliers. Ainsi, votre enfant ne sera pas tenté de jouer dans cette zone et cela vous permettra de limiter les risques. Pour ce qui est des fenêtres, il ne faut surtout pas mettre des objets ou des meubles sur lesquels votre enfant pourra monter afin d’atteindre la fenêtre. N’hésitez pas non plus à équiper vos fenêtres avec un système de sécurité adapté aux enfants.

L’étouffement : un accident domestique très grave

L’étouffement est l’accident domestique le plus grave et qui touche principalement les enfants de moins de 6 ans. Durant cette période, l’enfant veut porter à sa bouche tout ce qui trouve, ce qui peut être réellement dangereux. Les cordons de vêtements, les capuchons de stylo ou encore les billes sont tant d’objets faciles à attraper et qui peuvent étouffer votre petit bout de chou.

Pour éviter ce type d’accident, vous devrez bien sûr éviter de faire traîner tout ce qui peut être dangereux et que votre enfant peut attraper. De plus, vous devrez lui assurer la plus grande surveillance lorsqu’il mange ou encore lorsqu’il joue. Dans le lit De votre nourrisson, prenez le soin de bien retirer toute peluche, couette et oreiller. Vous devrez également choisir un lit pour bébé portant la mention « conforme aux exigences de sécurité ». Pour qu’il puisse dormir en toute sécurité, glissez-le dans une gigoteuse afin qu’il soit parfaitement maintenu.

La noyade : un accident domestique des plus dangereux

La noyade est assurément un accident domestique très fréquent. En effet, il ne faut pas croire que votre enfant peut se noyer dans une piscine car, la baignoire ou tout espace avec 20 cm d’eau peut être mortel pour les plus petits. Aussi, que cela soit durant le bain ou dans la piscine, ce moment doit être agréable pour vous, parents, mais aussi pour votre enfant.

Pour éviter que votre enfant ne se noie, vous devrez donc tout préparer à l’avance afin de tout avoir à votre disposition. Que cela soit les shampoings, savons, jouets et serviettes, vous devez les avoir à portée de main afin d’éviter de tourner le dos, ne serait-ce qu’une seconde. Les sièges de bain ou les tapis antidérapants ne sont pas suffisants pour assurer la protection de votre enfant. Vous devrez donc toujours rester à côté de lui et de profiter de cet instant sans stress et sans être déconcentrée.

L’intoxication : un risque omniprésent dans une maison

Dans une maison, les médicaments, les produits ménagers ou de bricolage et de jardinage sont omniprésents. Votre enfant peut donc facilement y accéder s’ils se trouvent à leur porter et les ingurgiter jusqu’à s’intoxiquer. Cela est très grave car dans la plupart des cas, une intoxication est un accident mortel pour les plus petits.

Il faut donc éviter ce drame en prenant le soin de ne pas mettre à la portée des mains de votre enfant tous ces produits dangereux et toxiques. Concernant les médicaments, respectez les doses prescrites et ne les présentez jamais à votre enfant comme des bonbons. Ne prenez jamais le risque de verser vos produits ménagers dans des récipients alimentaires et assurez-vous toujours qu’ils sont bien fermés avec un bouchon sécurisé. Si votre enfant s’intoxique, n’essayez surtout pas de le faire vomir ou encore de lui faire boire du lait, comme cela est souvent préconisé. Vous devez impérativement appeler le centre anti-poison de votre ville en prenant le soin de bien avoir la notice d’utilisation sous vos yeux.

Les brûlures : même les superficielles peuvent être dangereuses

Les brûlures font partie des accidents domestiques les plus fréquents chez un enfant. Les plaques chauffantes, l’eau chaude, une boisson chaude, ou encore une cheminée, sont autant de risque que votre enfant se brûle.

Pour prendre le bain à votre enfant, utilisez un thermomètre afin que l’eau soit bien à 37°C. Pour le four, achetez-en un avec porte isotherme et ne le laissez pas ouvert quand votre enfant se trouve à côté. Faites également attention aux bouilloires, au fer à repasser ou à tout autre ustensile qui peut chauffer en vous assurant qu’ils ne soient pas à portée de votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *