Peindre une pièce : comment bien disposer les couleurs ?

La couleur peut réellement transformer une pièce, si celle-ci est choisie et appliquée avec le plus grand soin. En effet, peindre une pièce ne se fait pas n’importe comment et demande de respecter certaines règles de décoration d’intérieur. La peinture permet d’apporter du cachet et une véritable identité à un espace intérieur, à condition de rester bien harmonieux. Maison&Jardin vous fournit donc dans cet article des astuces et des conseils afin de parfaitement peindre une pièce. Voici donc comment disposer au mieux une ou plusieurs peintures au sein d’une même pièce.

Peindre une pièce en fonction de son exposition

L’un des premiers critères de sélection que vous devez prendre en compte pour peindre une pièce est son orientation. En effet, il est important de savoir qu’en fonction des heures de la journée, la luminosité ne sera pas la même au sein de votre pièce. Cela va donc jouer sur les teintes que vont rendre les couleurs que vous aurez choisies pour repeindre vos murs.

Aussi, vos couleurs doivent parfaitement être positionnées afin de bien réfléchir et distribuer la lumière naturelle. C’est pour cela que, vous devrez privilégier les cas de configuration suivants :

  • Optez pour des tons chauds afin compenser le manque de lumière et réchauffer des espaces intérieurs orientés nord ;
  • Optez pour des couleurs plus douces dans les espaces intérieurs orientés sud, pour éviter l’explosion de lumière ;

Ainsi, vous serez assuré de posséder une pièce harmonieuse et chaleureuse, même si vous faites le choix de plusieurs couleurs de peinture.

Définir la fonction de votre pièce avant de la repeindre

Avant de peindre une pièce, il est également indispensable de bien définir sa fonction. Il faut donc bien faire la différence entre les pièces à vivre (du type salle à manger, cuisine, ou encore chambre à coucher) et les pièces passantes (comme les couloirs, une entrée ou encore des toilettes).

Pour les pièces à vivre, il est donc conseillé d’éviter les associations de couleurs qui peuvent être trop originales. Comme il s’agit d’espaces intérieurs où vous allez passer beaucoup de temps, ces couleurs peuvent à la longue vous fatiguer. En revanche, pour les pièces passantes, vous aurez la possibilité d’utiliser des couleurs très vives et de jouer sur les contrastes. Ces lieux sont souvent moins meublés et vous y passez beaucoup de temps. Ce qui peut vous permettre de vous laisser aller à quelques fantaisies.

Peindre avec une couleur foncée un mur ouvert

Autre règle que vous devrez respecter pour peindre une pièce : la couleur la plus foncée doit être appliquée sur le mur le plus ouvert et possédant le plus de fenêtres. Les parois comme les murs perpendiculaires seront peints avec des couleurs plus douces et plus claires, afin de bien réfléchir la lumière directe.

Mais, il vous sera également possible de peindre le mur face à la porte dans une teinte assez prononcée, afin de réaliser un beau contraste. Attention, cela est possible si seulement la luminosité le permet. Dans le cas d’une pièce plus sombre, il sera judicieux de peindre un mur latéral. Cela donnera un sentiment de grandeur et d’espace à votre pièce.

Donner différents volumes à votre pièce grâce aux couleurs

Jouer sur les volumes est également une bonne idée afin de mettre en valeur une pièce. Or, il sera alors préférable de :

  • Peindre les murs latéraux dans des teintes claires pour agrandir la pièce et lui apporter du volume
  • Peindre le mur du fond de la pièce d’une couleur foncée si celle-ci est tout en longueur afin de casser la perspective. Cela permettra d’élargir le champ de vision, ce qui sera idéal dans un long couloir.
  • Peindre les murs d’une couleur plus sombre que celle du plafond afin de donner une impression d’une belle hauteur sous-plafond.
  • Peindre le plafond dans une teinte plus foncée afin d’avoir un effet d’abaissement visuel de la pièce

Vous l’aurez donc compris, pour donner du volume de la pièce et l’agrandir, vous devrez peindre les murs latéraux avec une couleur claire et une couleur du mur du fond foncée. Pour casser la longueur d’une pièce, peindre le    mur du fond avec une couleur foncée et le mur latéral avec une teinte claire. Pour simuler une hauteur sous plafond, peindre les murs plus foncés que le plafond et le sol. Enfin, pour tasser une pièce, peindre le plafond plus foncé que les murs et le sol.

Grâce à ces petites astuces, vous allez réellement pouvoir jouer sur les volumes de vos espaces intérieurs. Vous les mettrez en valeur car, la couleur est un élément indispensable si vous souhaitez apporter du cachet à une pièce.

Ne pas trop abuser des couleurs

Il est important de savoir que vous devrez préserver une certaine harmonie dans une pièce. Celle-ci ne doit pas être surchargée ou encore cumuler un trop grand nombre de couleurs. En effet, la saturation de couleurs ou encore des associations de mauvais goût peuvent finir par irriter, fatiguer ou même, laisser un sentiment de malaise et d’étouffement.

C’est pourquoi, même si vous avez décidé de peindre une pièce, vous devrez le faire avec parcimonie, mais surtout bon sens. Vous devrez trouver les couleurs qui peuvent s’unir entre elles et créer l’atmosphère que vous recherchez. Autre point important, les couleurs de vos murs doivent s’harmoniser avec celle de votre décoration d’intérieur. On ne peut pas combiner certaines couleurs car, elles ne sont tout simplement pas assorties.

De plus, pour respecter les règles en matière de décoration intérieure, il est préférable de ne pas utiliser plus de trois couleurs pour une même pièce. Aussi, vous pourrez jouer sur les nuances et les dégradés afin de ne pas vous frustrer et apporter de la profondeur à votre pièce. Il vous sera également possible de faire des rappels de couleurs avec des éléments de décoration, comme des coussins, un tapis ou encore une lampe, des miroirs et des tableaux. Ainsi, le tour sera vite joué !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *