Entretien de votre jardin : les erreurs à absolument éviter

Les beaux jours sont de retour et il va être enfin possible
de retourner dans le jardin pour
assurer son entretien. Or, il ne faut pas croire que d’entretenir un espace
extérieur se fait à la légère, bien au contraire ! Il y a des erreurs
hélas trop fréquentes qui ont pour conséquences de rendre votre jardin moins
verdoyant et fleuri que ce qui était prévu. Aussi, n’hésitez pas à suivre les
conseils de Maison&Jardin afin
de bien prendre soin de votre jardin au quotidien pour le rendre magnifique et
agréable.

Ne pas bien analyser votre terre avant de planter

La première erreur très fréquente des jardiniers en herbe est, qu’ils ne prennent pas le soin de bien
analyser la terre dans laquelle ils vont réaliser leurs plantations. Pour cela,
il suffit simplement de prélever un peu de terre à différents endroits de votre
jardin et de la rapporter dans une jardinerie ou encore dans un libre-service agricole qui se chargera
de déterminer le type de terre. Si vous possédez un vaste espace extérieur, il
est préférable de ne prélever de la terre qu’à l’endroit où vous désirez créer
votre potager ou votre verger. Ainsi, cela vous permettra de réaliser vos
plantations dans les meilleures conditions car, vous obtiendrez des
informations sur l’acidité de votre terre mais aussi sur sa richesse ou
encore sa structure et son taux de matière organique. Cela vous permettra de
faire plus facilement votre choix et être assuré que vos plantations pourront
bien se développer.

Ne pas penser à bien prendre soin de votre sol durant votre entretien

L’autre erreur souvent commune lors de l’entretien du jardin est de ne pas
prendre bien soin de votre sol. En effet, votre sol aura certainement besoin
d’un petit coup de pouce pour le rendre plus riche. Pour cela, il vous faudra
lui apporter des amendements comme la tourbe allégée qui lui fera le plus grand
bien. Si vous désirer accroître la fertilité de votre sol, vous devrez aussi
penser à bien pailler le pied de vos végétaux. Vous pourrez par exemple vous
servir de vos déchets verts que vous
pourrez broyer à l’aide d’un petit broyeur ménager afin d’obtenir un paillage
maison de bonne qualité. Vous pourrez les utiliser au pied de vos massifs afin
de rendre le sol plus fertile en gardant bien l’humidité. Cela limitera le désherbage mais également les séances
d’arrosage et en plus, cela nourrira parfaitement vos plantes. Enfin, évitez de
trop retourner le sol pour préparer votre potager. Il est préférable d’utiliser
un outil de type grelinette ou une
bêche plutôt qu’un motoculteur qui
peut venir abîmer les différentes strates naturelles.  Il vous faudra également ajouter différentes
couches de compost et de paillage pour pouvoir y installer vos plants.

L’entretien des plantes en pot : utiliser du mauvais terreau

Les plantes en pot
ont tout aussi besoin d’un bon entretien et d’une grande attention pour se
développer dans les conditions les plus optimales. Le terreau est une chose primordiale pour permettre à vos plantes de
s’épanouir rapidement et de pour se renforcer. Attention cependant car, il
existe des terreaux à différents prix et parfois, il est de très mauvaise
qualité. Prendre le moins cher serait donc une grosse erreur puisqu’il y a une
différence de taille au niveau de la rétention d’eau mais également de la
richesse des nutriments qui le composent. Avec un bon terreau vos plantes comme
vos fleurs pourront doubler, voire même, tripler de volume. Afin de ne pas vous
tromper, vous pourrez vous fier aux étiquettes afin de bien vérifier que le
terreau que vous avez choisi sera totalement adapté à votre plante.

Ne pas bien maîtriser l’arrosage de votre jardin

Bien sûr, toutes les plantes ont besoin d’un apport en eau,
mais attention, cela ne veut pas dire tout le temps ! Il est important de
savoir qu’au moment de la plantation même s’il pleut, il sera impératif
d’arroser quand même. Cela permettra de compacter la terre et les racines en
prenant le soin de bien les tasser. Il ne faudra également pas oublier de
former une cuvette autour de la plante. En remplissant se petit monticule
d’eau, vous serez assuré qu’elle descendra bien jusqu’aux racines. En effet,
sans cela, l’eau risque de glisser vers l’extérieur, ce qui rendra votre arrosage totalement inutile. Si votre
jardin est assez grand, plutôt que de vous servir d’un arrosoir ou encore d’un tuyau
d’arrosage
, il sera préférable de mettre en place un système d’arrosage automatique. Effectivement, la première année de
plantation vous devrez tout le temps arroser, même en été. Et cela peut devenir
rapidement une corvée, vous obligeant parfois à sauter une séance d’arrosage.
Par la suite, l’arrosage pourra se réduire pour permettre à la plante de
se réguler toute seule et de chercher l’eau en profondeur à l’aide de ses
racines. Enfin, pour les plantes en pot, faites très attention aux excès
d’arrosage. Il faut absolument que votre contenant soit bien percé et que vous
ayez installé des petites billes d’argile au fond. Arrosez alors de manière
régulière mais toujours en petite quantité. Il est impératif que la terre ait
eu le temps de sécher entre deux apports en eau pour éviter certaines maladies.

Ne pas choisir les bons végétaux adaptés à votre jardin

Si vous ne possédez pas la bonne terre, il sera inutile de
mettre certains végétaux qui n’auront pas alors les nutriments nécessaires pour
se développer. C’est une erreur assez commune que de choisir des végétaux qui
ne sont pas du tout adaptés à son jardin. En effet, certaines plantes aiment la
lumière et la chaleur, tandis que d’autres préfèrent l’ombre et l’humidité. Si
vous ne savez pas comment vous y prendre, vous ne devrez pas hésiter à demander
de l’aide et des conseils à un vendeur spécialisé en jardinerie. Il sera
capable de vous fournir de nombreuses informations sur les différents végétaux
qu’il vous sera possible de planter en fonction de votre sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :