Tout savoir sur le gazon synthétique

Si vous désirez avoir un gazon toujours bien vert et sans demander de l’entretien, n’hésitez
pas à opter pour le gazon synthétique.
Imitant parfaitement le rendu d’une vraie pelouse, le gazon synthétique revêt
de nombreux avantages, à condition de bien le choisir. Aussi, découvrez les
conseils de Maison&Jardin pour
tout connaître sur le faux gazon, afin de faire le meilleur choix votre jardin
ou encore votre terrasse. Vous verrez qu’il est réellement possible de créer
une pelouse synthétique aussi belle
qu’une vraie !

Qu’est-ce au juste du gazon synthétique ?

Avant de faire votre choix, il est important de savoir de
quoi est composé un gazon synthétique. C’est donc un mélange de fils
synthétiques en Polyéthylène (PE) et en Polypropylène (PP). Vous pourrez
trouver différents modèles en fonction de la marque choisie qui mettra tantôt
l’accent sur la robustesse, tantôt sur la douceur et le confort. Les plus
réalistes sont composés de 4 fils (pigments) différents pour bien imiter les
différentes couleurs d’une vraie pelouse. Il existe également différentes
épaisseurs qui offriront un rendu différent, en fonction du budget mais aussi
des attentes.

Où poser du gazon synthétique ?

Il existe différents profils d’acheteurs de gazon
synthétique. Tout d’abord ceux possédant une grande maison de campagne et qui
ne sont pas assez présents pour s’occuper d’une vraie pelouse. Mais il y a
aussi ceux qui ne possèdent pas la main verte et qui n’ont pas envie de
s’ennuyer avec un entretien trop contraignant pour leur espace extérieur. Enfin, il y a les propriétaires de terrasse ou de
balcons qui ont envie d’inviter la nature chez eux, sans tous les inconvénients
que cela peut engendrer. Aussi, que vous possédiez un jardin ou une terrasse, vous pourrez faire le choix du gazon
synthétique pour profiter de la beauté d’une vraie pelouse, sans devoir vous
embarrasser avec de nombreuses contraintes.

Quel est le prix d’un gazon synthétique ?

Il est important de savoir qu’il existe deux types de gazon
synthétique : le gazon synthétique
‘aiguilleté
(en entrée de gamme à 3 euros le m2) qui ressemble à une fine
moquette verte. Très économique, ce type de revêtement peut convenir pour un
tout petit espace car, son temps de vie est assez limité. L’autre type de gazon
synthétique est le gazon ‘landscape’
(ou paysagé), qui peut aller de 10 à 40 euros le m2. Il s’avère que ce type de
pelouse synthétique est très en vogue ces dernières années. Bien évidemment,
plus vous y mettrez le prix, vous serez assuré de posséder un gazon synthétique
de grande qualité et qui sera durable dans le temps. Ce qui sera conseillé si
vous souhaitez un bel espace de verdure en plein cœur de votre jardin.

Faut-il choisir un gazon synthétique doux ou résistant ?

Pour bien faire votre choix, vous devrez avant tout vous
poser une question : est-ce que vous préférez que votre pelouse
synthétique soit douce sous les pieds ou plutôt bien résistante afin de durer
longtemps ? En effet, en fonction de vos préférences, vous devrez vous
orienter vers des gammes différentes qui sauront assurer votre satisfaction.
Aussi, pour une zone très fréquentée, comme une entrée ou une allée, il est
préférable d’opter pour un gazon synthétique très résistant avec de bonnes
performances à l’arrachement, mais aussi une résistance élevée aux UV, et une
garantie allongée. Pour une pelouse de décoration, vous pourrez plus vous
orienter vers des modèles doux et soyeux. Mais attention, plus votre gazon
synthétique sera confortable et doux, plus il sera cher car, il contient plus
de matière. Aussi, vous devrez prendre en compte votre budget afin de faire le
meilleur choix.

Comment bien comparer différents gazons synthétiques ?

Il sera tout aussi important de bien comparer différents
gazons synthétiques afin de faire le choix le plus judicieux. Aussi, pour vous
aider, vous pourrez lire les fiches techniques qui doivent vous indiquer de
nombreuses informations comme la densité (poids de fil) du gazon par m2, sans
oublier la résistance aux UV et la garantie. Pour les entrées de gamme, la
garantie est de quatre ans, pour les hauts de gamme, la garantie peut être de 8
ou 10 ans. Vous pourrez aussi choisir des modèles avec « mémoire de forme » ce qui veut dire que le gazon ne
restera pas plié sous vos pas en reprenant directement sa forme initiale.
Enfin, il est préférable d’opter pour un gazon synthétique fabriqué en Europe
afin de vous garantir la plus grande qualité. N’hésitez pas non plus à demander
à voir des échantillons afin de pouvoir bien comparer les différents modèles
disponibles sur le marché.

Comment bien poser un gazon synthétique ?

Pour une terrasse bétonnée, la pose du gazon synthétique est
un vrai jeu d’enfant. En effet, il vous suffira d’appliquer une colle
spécifique en périphérie avant de poser le gazon. Dans un jardin, la tâche peut
s’avérer plus difficile, notamment sur un sol meuble qui va demander plus de
travail. Vous devrez donc songer à bien préparer le terrain en enlevant les
mauvaises herbes, en le nivelant afin d’avoir une surface bien plane. Vous
appliquerez alors un film géotextile en
les superposant de 5 cm environ et agrafez les angles. Vous pourrez alors
passer à la pose de votre pelouse synthétique. Lais, vous pourrez aussi
bénéficier d’un service de pose de la part de la marque ou du magasin ou vous
avez acheté votre faux gazon.

Comment entretenir un gazon synthétique ?

Bien sûr, l’entretien d’un gazon synthétique est beaucoup
moins contraignant que celui d’une vraie pelouse. Vous devrez cependant bien
veiller en automne à retirer toutes les feuilles mortes en utilisant un râteau
ou encore un souffleur. Au moins une fois par mois, il sera judicieux de
brosser les poils de votre gazon avec un balai spécial pelouse afin qu’ils
puissent reprendre une belle forme. S’il arrive que votre pelouse synthétique
soit tâchée, vous pourrez facilement les faire partir avec de l’eau chaude et
un peu de savon. Enfin, faites très attention aux mégots de cigarette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :