Comment bien vous isoler du bruit chez vous ?

Cela n’est pas un secret, nombreux sont les Français à souffrir au quotidien de nuisances sonores. Cela peut donc devenir un réel problème, notamment au niveau du sommeil qui se fait plus difficile et la fatigue qui se fait très présente. Cependant, il existe des petites astuces pour vous permettre de bien isoler votre maison du bruit. Découvrez donc les conseils de Maison&Jardin afin de ne plus souffrir de ces nuisances extérieures et pour vivre en toute sérénité chez vous.

S’isoler du bruit du dessus grâce à un faux plafond

Si vous avez des voisins sur le dessus de votre appartement, il n’est pas rare d’entendre des bruits du quotidien. Des talons qui claquent, des enfants qui courent ou qui jouent, cela peut rapidement devenir invivable. Aussi, la meilleure solution pour isoler votre maison du bruit du haut est de poser un faux plafond. Attention cependant, votre pièce devra pouvoir supporter une perte de 13 centimètres environ de hauteur, et cela n’est hélas pas le cas de tous les logements. Pour assurer une bonne isolation acoustique, il est préférable de poser une ossature métallique avec un isolant fibreux et des plaques de plâtre spéciales. Le résultat sera assurément de plus grande qualité, surtout si votre plafond est désolidarisé de votre plafond grâce à des suspentes anti-vibratiles ou grâce à une ossature de longue portée, posée de mur à mur. Ce système ingénieux et assez économique vous permettra d’économiser en moyenne 25 décibels, ce qui représente un vrai confort de vie retrouvé.

Assurer la bonne isolation de vos murs pour intercepter la transmission
sonore

Il est également important d’assurer une bonne isolation au niveau de vos murs afin de bloquer la transmission sonore directe. Pour cela, différentes solutions peuvent s’offrir à vous. Tout d’abord, la peinture anti-bruit qui se pose directement sur une sous-couche insonorisante et qui peut réduire les nuisances sonores de de 3 à 15 dB, en fonction des fréquences. Il vous sera aussi possible de poser des plaques phoniques minces (pas plus de 50 mm) et qui sont prêtes à l’emploi. Le confort acoustique sera d’environ 15 décibels, ce qui n’est pas négligeable.

Attention cependant, ces solutions ne peuvent convenir que pour des cloisons intérieures. Si vous désirez réduire encore plus le bruit, vous pourrez intervenir par exemple sur un mur citoyen. Vous pourrez y poser un doublage sur une ossature métallique. Pour se faire, vous poserez deux plaques de plâtre autour d’une laine minérale. L’épaisseur de cette installation ne dépassera pas les 70 mm et vous économiserez environ 20 décibels en nuisances sonores.

Enfin, il vous sera aussi possible de poser une contre-cloison et d’y poser un isolant en carreaux de plâtre ou encore en briques. Attention cependant, pour que cela fonctionne, la contre-cloison doit être désolidarisée du mur existant, en posant par exemple des bandes élastomères. 

Mettre en place de nouvelles fenêtres plus performantes et isolantes

Il peut aussi arriver que vos anciennes fenêtres ne soient plus assez performantes pour lutter activement contre le bruit. Votre meilleure solution sera donc de les remplacer par des modèles plus performants et isolants. Pour vous aider à faire votre choix, il est préférable d’opter pour deux vitrages qui composent un double vitrage et qu’ils soient d’une épaisseur différente car c’est la différence des deux masses qui vous isolera parfaitement du bruit.

Vous pourrez encore plus améliorer ce résultat en mettant en place un VIR (vitrage à isolation renforcée). Or, l’un des deux verres devra être feuilleté pour vous assurer la plus grande isolation sonore. Enfin, le type d’ouverture de vos fenêtres peut également avoir un impact sur l’isolation. Il est donc conseillé de choisir une ouverture à la Française qui sera bien plus étanche qu’une ouverture coulissante.

Améliorer l’isolation de vos fenêtres mises en place

Si vous n’avez pas la possibilité de changer vos fenêtres,
il vous faudra donc améliorer leur isolation dans les plus brefs délais. Vous
devrez tout d’abord changer tous les joints qui les composent et qui s’usent au
fil du temps. Vous pourrez choisir entre différents joints : en
caoutchouc, très simples à poser ou encore sous forme de bande de silicone à
poser à l’aide d’un pistolet. Si cela ne représente pas de problèmes pour vous,
vous pourrez aussi isoler les coffres de vos volets roulants. Ainsi, le bruit ne
pourra plus passer et venir vous importuner au sein de votre logement.

Bien isoler votre porte d’entrée

Les bruits de palier peuvent également être particulièrement gênants, surtout en pleine nuit. Pour éviter ces désagréments, il vous faudra également assurer la bonne isolation de votre porte d’entrée. Bien sûr, si votre budget le permet, il est préférable de mettre en place une porte blindée qui sera le meilleur barrage contre toutes les nuisances sonores. Si cela n’est pas possible, vous devrez faire en sorte de bien la calfeutrer en fonction de vos moyens.

Le rideau anti-bruit peut être aussi une très bonne solution car, il se compose de plusieurs épaisseurs de tissus très lourds et atténuera les nuisances sonores d’au moins 20 décibels. Pensez également à ajouter des joints tout autour de votre porte d’entrée et surtout, un joint-balai pour le bas. Il vous sera aussi possible de la capitonner en vous servant de kits de capitonnage qui vous seront très utiles et très faciles à poser. En outre, vous pourrez aussi réaliser ce capitonnage vous-même en utilisant des plaques de liège, par exemple.

Absorber le bruit sur votre sol

De plus, pour éviter de propager le bruit par le sol, il est également important de bien l’équiper. Pour cela, différents solutions peuvent être envisagées. Comme, par exemple,  la pose d’un tapis long et chatoyant ou encore d’une moquette bien isolante et douce. Si vous possédez un parquet flottant, vous pourrez opter pour des sous-couches résilientes, qui atténueront parfaitement le bruit. Attention néanmoins, ne posez pas vos enceintes audio directement au sol et préférez les poser sur des petits supports ou des meubles que vous aurez équipés avec des patins en caoutchouc au niveau des pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :