Que faire dans un jardin en mars ?

Le mois de mars signe la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Hélas, les giboulées et les gelées ne sont pas rares en ce mois où les conditions météorologiques sont très aléatoires. Mais, cela ne vous empêchera pas de pouvoir passer de bons moments dans votre jardin afin de lui permettre de se réveiller en douceur. Progressivement, vous allez pouvoir retirer les voiles d’hivernage, à voir certaines fleurs commencer à éclore et à travailler dans votre espace extérieur. Nombreuses sont les choses à faire dans un jardin durant le mois de mars. Et, Maison&Jardin se fait un plaisir de vous conseiller à travers cet article.

Que faire dans un potager en mars ?

Le mois de mars vous demandera de faire de nombreuses tâches dans votre potager. Ainsi, vous allez pouvoir le préparer afin de profiter de belles cultures au cours du printemps et de l’été.

Les bons gestes à adopter

Vous devrez tout d’abord faire l’inventaire de vos graines et ne pas hésiter à passer vos commandes. Il sera temps d’acheter mais également de faire germer vos plants de pommes de terre. Sans oublier d’apporter un engrais de fond à votre potager et broyer et enfouir les engrais verts afin de bien nourrir la terre. Vous pourrez également aérer les châssis, ouvrir les tunnels et soulever les cloches,  lorsque la journée est douce. Il sera aussi temps de diviser la ciboulette, l’estragon, la menthe et la rhubarbe. Sans oublier de faire blanchir les pissenlits et de forcer l’oseille. De plus, vous pourrez réaliser vos premiers semis et vos premières plantations dans votre potager.

Quoi semer dans votre potager ?

En mars, il vous sera possible de planter différents légumes, comme : les betteraves, les carottes, le cerfeuil, le chou chinois de printemps, les chicorées frisées d’été, les épinards, les fèves, le cresson alénois, les petits pois, les poireaux, ou encore le persil et l’oseille. Sous châssis, vous pourrez semer les céleris branches, les céleris raves, les choux fleurs d’été, les choux cabus d’été, les laitues de printemps, mais aussi les melons et les radis. Les pois et les oignons à confire devront être plantés sous tunnel. Vous pourrez aussi planter l’ail, les échalotes et l’oignon de Mulhouse, mais également les pommes de terre. Sans oublier de diviser, planter et débutter les artichauts.

Que faire si vous vivez dans le Sud de la France ?

Enfin, si vous vivez dans le Sud de la France, vous pourrez pincer et récolter les fèves. Planter les échalotes et les asperges. Semer en place l’arroche, betteraves, cerfeuil, chicorées frisées d’été, choux pé-tsaï, ciboulette, cresson alénois, épinards, fèves, oignons rouges ou jaunes, oseille, persil, poireaux, pois, radis, raiponce, bourrache et camomille romaine. Et pour finir, vous pourrez repiquer la livèche. Attention cependant, certains travaux doivent être réalisés hors gelées. Il est donc préférable d’attendre les belles journées de mars.

Que faire dans une serre en mars ?

Le mois de mars est propice aux semis en tous genres. Sous serre, vous pourrez réaliser vos semis délicats de fleurs mais également de légumes. Sans oublier vos boutures et vos bulbes d’été.

Les bons gestes en serre

Par temps doux,  vous devrez tout d’abord prendre le soin de bien aérer vos serres et assurer la meilleure protection face au soleil. Vous pourrez commencer à bouturer les anthémis, bégonias tubéreux, dahlias, chrysanthèmes, crotons et lantanas. Démarrer les bulbes d’été : dahlias, cannas et bégonias. Pensez également à bien maintenir le chauffage dans vos serres. Planter les achimènes et les ismènes. Vous pourrez aussi semer les cléomes, cobées, diascias, eccrémocarpus, gerbéras, hibiscus, ipomées, minas lobatas, ostéospermums, passiflores, zinnias et tabacs. En enfin, semer les aubergines, piments, poires-melons, poivrons, coquerets du Pérou et tomates. De plus, prenez le soin de bien supprimer les protections hivernales.

Que faire dans le Sud de la France ?

Grâce à un temps plus cléments, d’autres tâches sous serre peuvent être réalisées durant le printemps. Il sera donc temps d’augmenter les arrosages et surveiller les plantes qui redémarrent. Mais aussi, de blanchir les vitres de la serre ou celles de la véranda. Et enfin, de semer aussi les cardons, céleris, concombres, cornichons, courges, gombos et melons.

Que faire dans le verger en mars ?

Le mois de mars est également propice à réveiller votre verger et réalisant différentes tâches.

Les bons gestes dans un verger

Vous pourrez donc bouturer les kiwis (actinidias), les cassissiers, figuiers, groseilliers et vignes. Mais aussi, marcotter les noisetiers. Protéger les floraisons des arbres fruitiers contre le gel. Prendre le temps de planter les petits fruits et les fraisiers vendus en pot. Tailler les abricotiers, actinidias (kiwis), amandiers, arbres à pépins (pommier, poirier, etc.), cassissiers, groseilliers, myrtilles, noisetiers, pêchers et ronces (mûres). Mais aussi tailler et palisser les framboisiers. Tailler et bouturer cassissiers et groseilliers. Et enfin, traiter les groseilliers à maquereau contre l’oïdium. Prenez le soin de réaliser ces travaux hors des gelées.

Que faire dans le Sud de la France ?

Dans le Sud de la France, vous devrez fertiliser les oliviers. Greffer en incrustation les abricotiers et actinidias (kiwis). Greffer en fente les néfliers communs. Greffer en fente ou en couronne les pommiers et les poiriers. Greffer en demi-fente les amandiers et les grenadiers. Lutter contre la chlorose des agrumes. Oter les protections autour des figuiers. Planter les figuiers et les agrumes. Et enfin, tailler les citronniers, les feijoas et les figuiers.

Que faire dans un jardin d’agrément en mars ?

Votre jardin d’agrément va également pouvoir se réveiller en douceur au mois de mars.

Les bons gestes dans un jardin d’agrément

Vous devrez donc bouturer les bambous et les gypsophiles vivaces. Couper les chaumes des graminées. Démarrer les bulbes d’été. Diviser les perce-neige défleuris et les vivaces. Greffer les clématites à grandes fleurs. Nettoyer les graminées. Planter les clématites et les hellébores d’Orient. Planter les vivaces et diviser les touffes. Raser les bambous nains. Surveiller les plantes protégées contre le froid et l’humidité. Tailler les clématites d’été. En enfin, tailler bignones, glycines, chaumes secs des graminées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *